Comment retrouver ses visiteurs en période de COVID-19 ?

En ce début d’année 2020, nous n’imaginions pas les difficultés que cette période allait engendrer. Aujourd’hui, face à des contraintes jamais vécues, le secteur culturel doit renouer avec des visiteurs qui ont changé.

De façon historique, dans le monde entier les sites culturels ont fermé leurs portes. Plus de 90% ont été impactés.

Tous les secteurs du Tourisme sont concernés. Même les grands parcs à thème comme Disneyland ou les lieux d’exposition prestigieux comme Versailles ou le Louvre sont affectés.

Pour limiter les pertes, des mesures s’imposent. Les espaces culturels doivent rassurer et innover pour retrouver des taux de fréquentations acceptables.

_________________

Renforcer sa réponse face au coronavirus

Les professionnels de la culture doivent donner des indications au sein même du site pour mettre les visiteurs en confiance.

Certains musées préconisent des actions en lien avec les directives officielles, servant à sécuriser les visites :

  • Port du masque obligatoire

Pour optimiser ses entrées, vous pouvez l’achat d’un masque sur place en cas d’oubli par le visiteur. Et surtout ne pas oublier de demander à votre personnel de le porter en toutes circonstances en présence des visiteurs !

  • Gel hydroalcoolique omniprésent

Mettre des bidons accessibles aux endroits clés : billetterie, wc, restauration, escaliers…

  • Suppression des matériels de prêt

Désormais, Les audioguides, tablettes, casques… mis à disposition du public sont à proscrire ; ils sont devenus anxiogènes. Préférez les expériences mains libres que le visiteur pourra télécharger de façon « safe » sur son portable.

  • Libérez les parcours et maximisez l’expérience visiteur

Aidez vos visiteurs à fluidifier leurs déplacements et minimiser leur attente. Contingentez vos salles et vos espaces ; adaptez en permanence le nombre de visiteurs sur site.

  • Des solutions immersives à faible coût

Les outils numériques peuvent être coûteux. Il existe cependant des solutions innovantes ne nécessitant aucun investissement.

_________________

Retrouver le lien avec le visiteur

En effet, Le visiteur a changé. Il est à la fois hyper informé et en recherche d’expériences « safe » qui le motiveront à se déplacer.

C’est donc un objectif de mise en confiance qui est dorénavant nécessaire. Il faut rassurer le visiteur, de chez lui jusqu’aux portes du site.

Selon cette infographie, aller au musée est une activité à faible risque, à l’inverse des bars ou du shopping pourtant très prisées.

Aujourd’hui s’ouvre une nouvelle ère : une opportunité pour repenser vos parcours et fidéliser un public demandeur d’expériences adaptées à leurs centres d’intérêt et à leur mobilité.

Parce que les visiteurs étrangers seront dorénavant moins nombreux, il faut redonner aux Français l’envie de redécouvrir leur patrimoine, leur ville, leur quartier. Découvrir et redécouvrir sous des angles sans cesse différents au travers d’une expérience sublimée.

L’expérientiel reste la meilleure des réponses !

Heureusement, des solutions techniques existent. Désormais le smartphone associé à une application intelligemment conçue saura apporter une réponse adaptée aux problématiques abordées.

_________________

Fonctionner en parcours

Les marquages visuels sont une aide intéressante aux visiteurs qui ne savent pas toujours quel parcours adopter. Mais il faut aller au-delà et changer les habitudes pour proposer une mobilité adaptée à chaque visiteur.

Pour intéresser et libérer le visiteur de ses contraintes, le site doit proposer des parcours libres qui répondent aux attentes du visiteur tout en limitant les files d’attente.

Des parcours thématiques sont à même d’apporter une expérience unique et ludique à la visite. Toutefois, les appareils sur site, tablettes, casques, audio-guides sont à proscrire car devenus trop contraignant en termes d’hygiène et de maintenance.

_________________

LEEPS est une réponse innovante à la gestion de parcours sonores géo-contextualisés et à la fluidification des déplacements sur site.

Et bien plus encore,

N’hésitez pas à nous contacter, nous restons à votre écoute.

Laisser un commentaire